RIP Michael Clarke Duncan

C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de l’acteur Michael Clarke Duncan, décédé ce Lundi 03 Septembre, suite à une attaque cardiaque. Il avait 54 ans.

Grand par la taille (1m96), il est dit de Michael Clarke Duncan qu’il l’était aussi de coeur, un coeur qui l’a malheureusement trahi une première fois au mois de juillet dernier.

Né le 10 Decembre 1957 à Chicago, le futur comédien ambitionnait de devenir footballer professionnel, avant de finalement se diriger vers la comédie. C’est en fréquentant des stars de l’écran en tant que garde du corps (Will Smith et Jamie Foxx, entre autre) qu’il obtient ses premiers rôles de figurants gardes du corps dans des séries télés, avant d’être repéré pour jouer l’imposant Bear (“l’Ours”) dans le film catastrophe Armaggedon, avec Bruce Willis. C’est ce dernier, devenu très ami avec lui, qui le recommandera pour d’autres films, comme Breakfast of Champions, The While Nine Yards et le film qui lui apporta la notoriété, The Green Mile, dans lequel il incarne John Coffey, attendrissant colosse doté de pouvoirs spéciaux, accusé d’un infanticide.

Par la suite apparu aussi bien dans des comédies (School for Scoundrels) que des films d’action (Daredevil, The Island) , il s’est aussi spécialisé dans le doublage, prêtant sa voix grave et identifiable entre mille, à des dessins animés (Frères des Ours) ou des jeux vidéos (God Of War).

Les fans de Tim Burton se souviendront également de lui pour son rôle dans La Planète des Singes, où il incarnait le gorille Attar, second du général Thade (incarné par Tim Roth), un singe aux dehors brutaux mais avec une innocence et une gentillesse qui le pousseront à se retourner contre son supérieur tyrannique, la bonhommie et même l’innocence non-feinte du comédien transparaissant derrière l’imposant maquillage qu’il portait. Un rôle à l’image de l’acteur, à qui nombre de comédiens et amis, comme Tom Hanks, rendent hommage depuis la triste nouvelle.

Laisser un commentaire