Burton vous inspire : ce mois-ci “L’Enfant qui n’avait pas de Cœur”

En ce début d’année, il est temps de revenir à l’animation avec un court-métrage très inspiré : L’Enfant qui n’avait pas de Cœur de Raphael Bariatti, Maxime Castejon et Charles Ferry.

Dessins à la main mais animation en motion-design, ce court-métrage est à l’image des recueils de Tim Burton (The Melancholy Death of Oyster Boy and Other Stories): poétique et sombre à la fois, centré sur un enfant-robot forcément pas comme les autres, raconté sous forme de poème.

Dès le départ l’idée était d’arriver à une production directement inspirée par l’œuvre de Tim Burton. C’était la base de notre direction artistique et ce qui nous a guidé pendant toute la réalisation.
Comme il s’agissait d’un projet amateur, il nous a semblé important de nous organiser autour d’une idée simple et on a essayé de dégager une synthèse de tout ce que Tim Burton nous inspirait. C’est là qu’on a pensé à La Triste Fin du Petit Enfant Huître et Autres Histoires, à ce genre de petits contes macabres et on est tous tombé d’accord sur ce format. La narration et la mise en scène de Vincent ou encore la musique de Danny Elfman sont autant d’autres éléments qui nous ont inspirés pour essayer de retranscrire un peu de cette univers unique, entre la poésie et le morbide, l’humour et le cruel.
L’histoire qui en a résulté est apparue plus au moins spontanément à partir de ces éléments, à travers cette thématique récurrente d’enfants ou d’êtres solitaires, atypiques et parfois même franchement monstrueux. C’est également dans cette direction que nous avons orienté notre intention graphique, en réalisant, par exemple, l’ensemble du décor et de l’animation à la main afin de rester au plus proches de l’intention d’origine.

Voici quelques planches de recherches :

205287_451628744866596_1871479260_n

534133_457317710964366_2092718946_n

552794_457317504297720_1688111282_n

La Page Facebook du court-métrage.

N’hésitez pas à nous soumettre vos œuvres sur cette page.

Laisser un commentaire