Frankenweenie (2012)

frankenweenie logo

***

frankenweenie

 

***

1. Synopsis

Dans la petite ville de New Holland, le jeune Victor Frankenstein, passionné de science et de cinéma, va voir sa vie basculer le jour où son chien Sparky se fait renverser par une auto. Privé de son meilleur ami, Victor va tenter l’impossible : ramener son chien à la vie grâce à ses connaissances en sciences, inculquées par son nouveau professeur.  L’expérience est un succès et les deux amis sont réunis. Mais un tel secret ne peut rester dans l’ombre et les camarades de classes de Victor, prétentieux et opportunistes, vont tenter à leur tour de ramener leurs compagnons morts à la vie…

Bande-annonce :

2. Fiche Technique

  • Titre original : Frankenweenie
  • Titre français : Frankenweenie
  • Année : 2012
  • Date de sortie : 5 octobre 2012 (USA), 31 octobre 2012 (France)
  • Durée : 87 minutes
  • Genre : Animation, comédie, épouvante-horreur, science fiction
  • Réalisation : Tim Burton
  • Scénario : John August, Tim Burton & Leonard Ripps
  • Basé sur le court-métrage Frankenweenie, réalisé en 1984 par Tim Burton lui-même
  • Musique : Danny Elfman
  • Producteurs : Allison Abbate & Tim Burton
  • Sociétés de production : Walt Disney Pictures, Tim Burton Animation Co
  • Sociétés de distribution : Walt Disney Pictures
  • Directeur de la photographie : Peter Sorg
  • Direction artistique : Tim Browning
  • Chef décorateur : Rick Heinrichs
  • Supervision effets spéciaux : Tim Ledbury & Hugh Macdonald
  • Montage : Chris Lebenzon & Mark Solomon
  • Co-producteur : Derek Frey
  • Producteur associé : Connie Nartonis Thompson
  • Producteur exécutif : Simon Quinn
  • Lieux de tournage : Three Mills Studio, Londres, UK
  • Pays d’origine : États-Unis & Royaume-uni
  • Langue : Anglais
  • Format : couleur – son stéréo, DTS, Dolby Digital — 35 mm
  • Public : PG
  • Budget : 39 000 000 $
  • Recettes : USA – 79 711 678 $ / France – 609 247 entrées

3. Casting

Voix originales :

  • Victor Frankenstein : Charlie Tahan
  • Susan Frankenstein / La Prof de Gym / Weird Girl : Catherine O’Hara
  • Edward Frankenstein / Nassor : Martin Short
  • Mr. Rzykruski : Martin Landau
  • Elsa Van Helsing : Winona Ryder
  • Edgar “E” Gore : Atticus Shaffer
  • Bob : Robert Capron
  • Dracula : Christopher Lee (en stock footage du film Horror of Dracula)
  • La Mère de Bob : Conchata Ferrell
  • Toshiaki : James Hiroyuki Liao
  • Le Chef des Pompiers / Soldat / Villageois : Tom Kenny

Voix françaises :

  • Victor Frankenstein : Henri Bungert
  • Edward Frankenstein : Pierre Tessier
  • Susan Frankenstein : Rafaèle Moutier
  • Elsa Van Helsing : Kelly Marot
  • Mr Burgemeister : François Siener
  • Mr Rzykruski : Igor De Savitch
  • Edgar, Bob : Tom Trouffier
  • Toshiaki : Alexandre Nguyen
  • Nassor : Gwenaël Sommier
  • La Fille Étrange : Karine Foviau

4. Analyse

5. Critique

6. Anecdotes

Dès 1984, Tim Burton comptait d’ores et déjà faire de Frankenweenie un long métrage en stop motion. Mais pour des raisons de budget, il fut contraint d’en faire un court métrage en prises de vues réelles. Il aura donc fallu attendre plus de 25 ans pour que se concrétise son projet.

Comme souvent chez Tim Burton, un certain nombre de noms de personnages sont inspirés de classiques de la littérature fantastique. Ainsi, Victor fait penser à Victor Frankenstein (Mary Shelley), Elsa Van Helsing au fameux chasseur de vampires Abraham Van Helsing (Bram Stoker) et Edgar “E” Gore à Edgar Allan Poe.

L’emploi du noir et blanc dans le film a été imposé à la production, au départ récalcitrante. Ce choix esthétique fait non seulement écho au court métrage d’origine, mais aussi au film Frankenstein de James Whale (1931).

Les références au célèbre monstre de Mary Shelley sont nombreuses dans la filmographie de Tim Burton. Le personnage de Sally dans The Nightmare Before Christmas avec toutes ses cicatrices propose en effet une version féminine de la créature créée par Frankenstein. De plus, Edward Scissorhands est une véritable adaptation du roman : entre l’inventeur, les cicatrices sur le visage du héros et les villageois qui le rejettent et le traquent, on retrouve dans le film de Burton tous les ingrédients de l’histoire originale.

Don Hahn, producteur exécutif de Frankenweenie, travaillait déjà pour les studios Disney lorsque Tim Burton a réalisé le Frankenweenie de 1984. Lorsqu’il a constaté que ce court métrage devenait culte pour les fans du genre, il a conseillé au réalisateur de développer un projet de long métrage.

Pour le doublage original du film, Tim Burton a fait appel à des acteurs dont il a déjà croisé la route. Ces habitués se nomment Winona Ryder, Catherine O’Hara, Martin Short et Martin Landau.

Christopher Lee fait une apparition dans le film en chair et en os car les parents de Victor regardent le film Dracula à la télévision. Ce sont les seules images du film qui ne sont pas en animation.

L’idée qu’un petit garçon pratique des expériences sur son chien, outre la référence évidente au mythe de Frankenstein, renvoie aussi à un passage de Vincent, son premier film d’animation réalisé en 1982.

L’un des personnages de Frankenweenie, “La fillette étrange”, est directement inspirée du livre écrit et illustré par Tim Burton, La Triste Fin du petit enfant huître et autres histoires. Dans ce recueil de poèmes, cette petite fille, “Staring girl”, a la particularité de regarder tout le monde fixement sans jamais cligner des yeux.

Frankenweenie est le premier film de Tim Burton depuis Big Fish dans lequel Johnny Depp n’apparaît pas. Même chose pour Helena Bonham Carter, présente dans chacun de ses longs métrages depuis ce même Big Fish.

Sur le plateau, on recense plus de 200 marionnettes, dont 18 du héros Victor et 15 de son chien ramené à la vie, Sparky. C’est d’ailleurs à partir de ce personnage que toutes les autres marionnettes ont été confectionnées, la taille de ce chien pas comme les autres orientant les dimensions de chacun des personnages. Sa marionnette comporte plus de 300 articulations et l’équipe a dû défier les lois de la gravité pour le faire tenir debout sur ses minuscules pattes. Heureusement, les technologies actuelles permettent de supprimer les câbles de l’image durant la postproduction.

Si on compare la morphologie des marionnettes avec celle des acteurs qui les doublent, on trouve quelques similitudes. En effet, le personnage d’Elsa adopte une coiffure et un look similaire au personnage de Lydia, incarné par Winona Ryder dans Beetlejuice en 1988. Il en est de même pour Martin Landau qui partage de nombreux points communs avec sa marionnette M. Rzykrusky. Cela n’est pas une nouveauté chez Tim Burton puisque déjà dans Corpse Bride, Victor et La Mariée ressemblaient beaucoup à Johnny Depp et à Helena Bonham Carter.

Une grande partie de l’équipe technique de Frankenweenie a travaillé sur Corpse Bride en 2004. Trey Thomas, Andy Gent, Peter Sorg et Allison Abbate reprennent ainsi leurs rôles respectifs de directeur de l’animation, responsable des marionnettes, directeur de la photographie et productrice. Par ailleurs, le chef décorateur Rick Heinrichs avait également créé les décors du court métrage d’origine Frankenweenie, ainsi que ceux de Vincent, première production de Tim Burton à l’époque où il travaillait pour Disney.

Dans la tradition des classiques du cinéma d’horreur, un cimetière surplombe la ville de Frankenweenie. Ici, il s’agit d’un cimetière d’animaux. En le créant, l’équipe décoration a interrogé tous ses collègues pour obtenir le nom des animaux familiers qu’ils avaient perdus.

7. Citations

8. Nominations & Récompenses

  • Golden Globes 2013 : Meilleur film d’animation
  • BAFTA Awards 2013 : Meilleur film d’animation
  • Producers Guild of America Awards 2013 : Meilleur film d’animation
  • LAFCA 2012 : Meilleur film d’animation
  • New York Film Critics Circle Awards 2012 : Meilleur film d’animation
  • Lumière – Grand Lyon Film Festival 2012 : Mon festival à moi
  • London Film Festival 2012 : Film d’ouverture

9. Liens Externes

  • Frankenweenie sur IMDb (En)
  • Frankenweenie sur Wikipedia (En/Fr)
  • Frankenweenie sur Allociné (Fr)
  • Le site officiel de Frankenweenie (Fr)
***