Believe It Or Not !

Date du projet : 2006-2007

[wlist tag=believe-it-or-not+news]

1.Synopsis

Charlie and the Chocolate Factory et Corpse Bride ayant été tournés simultanément, on aurait pu croire que Tim Burton prendrait un peu (voire beaucoup) de repos avant de s’attaquer à un nouveau film.
Il n’en est rien, puisque le Hollywood Reporter annonça rapidement après la sortie de ces deux films (le 29 novembre 2005) qu’il s’attelait déjà à un nouveau projet intitulé Believe it or Not!, et qui figurerait une sorte de biographie du cartooniste, sportif et aventurier Robert Ripley.
Ce dernier serait incarné à l’écran par Jim Carrey.

Le script aurait été rédigé par Larry Karaszewski et Scott Alexander, qui sont déjà les auteurs ou co-auteurs des scripts de Ed Wood et de Man on the Moon.

Ce film d’aventure suivrait les périples de Ripley alors déjà bien établi, partant à la chasse aux bizarreries avec ses amis pour sa rubrique Believe It Or Not!.
Il pourrait éventuellement connaître des suites s’il remportait du succès.

Le tournage du film devait débuter en octobre 2006 pour une sortie en 2007; mais un budget trop élevé (apparemment entre autres de la faute de Jim Carrey qui réclamait un cachet trop élevé) ont contraint la Paramount à reporter le film jusqu’à une date indéfinie.

Tim Burton s’est dit “dévasté” par cette nouvelle, mais n’en veut pas à Carrey qu’il respecte beaucoup.

Nous pouvons vous proposer une biographie de Robert Ripley, qui risque de vous mettre l’eau à la bouche, faute de pouvoir voir un jour le film…
On peut également remarquer dans le projet une petite parenté avec Big Fish.

2.Fiche Technique

  • Réalisation Tim Burton
  • Scénario Scott Alexander et Larry Karaszewski
  • D’après la vie de Robert Ripley
  • Avec Jim Carrey : Robert Ripley, Gong Li: ?
  • Producteurs Richard D. Zanuck, Kenneth Atchity, Tim Burton, Sean Daniel, Jim Jacks et Chi-Li Wong
  • Société de production Paramount Pictures

3. Biographie de Robert Ripley

basée sur http://www.ripleysf.com
http://www.staugustine-ripleys.com
http://en.wikipedia.org

541|200

Robert Leroy Ripley est un artiste, auteur et animateur radio américain, né le jour de Noël 1893 à Santa Rosa, Californie.

Il fut un artiste autodidacte talentueux ; dont le premier dessin fut vendu à Life alors qu’il n’avait que 14 ans !
Il était également un athlète accompli, qui lorgnait vers une carrière dans le baseball mais dût revenir au dessin après s’être cassé un bras lors de son premier match professionnel.

Il décrocha un job de cartooniste sportif au Chronicle de San Francisco mais quitta rapidement la Californie pour New York.
En 1918, alors qu’il travaillait en tant que cartooniste sportif pour le New York Globe, Ripley créa sa premier inventaire de faits et exploits étranges.
Ses dessins, consacrés à des faits sportifs peu communs, furent soumis au journal sous le titre de Champs and Chumps (champions et idiots).
Cependant, son éditeur voulait un titre qui décrivait mieux la nature de ces faits sportifs.
Après d’âpres discussions, il fut donc décidé de le changer en Believe It or Not ! (“Incroyable mais vrai !”).
Ces strips furent un succès instantané.

Le voyage fut une véritable obsession dans la vie de Robert Ripley. Tout au long de sa carrière, il a visité plus de 198 pays, parcourant une distance égale à 18 tours complets du globe terrestre.
En 1920, il fit son premier voyage en Europe.

Deux ans plus tard, il visite l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud ; et décrivit son voyage dans une colonne de journal intitulée Rambles Around South America (“Promenades en Amérique du Sud”).

Il découvrit le continent asiatique en 1928, traversant le Japon, la Malaisie et les Philippines.
Ripley aura le plus d’affinités avec la Chine ; dont il jugea la culture fascinante ; et en adopta certaines coutumes.
Lorsqu’il recevait du monde, il saluait régulièrement ses invités paré d’un costume traditionnel asiatique.
Il présida également des soupers raffinés pour lesquels il détaillait précisément chacun des plats.
Il lui arrivait même de signer ses dessins « Rip Li ».

Il fit au moins un voyage par an pendant 30 ans.

Sa réputation était d’être un homme qui côtoyait l’étrange, et sa personnalité était, par différents aspects, aussi étrange que les histoires et les objets qu’il collectionnait.
Ses maisons et appartement étaient remplis de bizarreries rapportées de ses voyages.

On pouvait y trouver des porte-manteaux chinois, des totems rapportés d’Alaska, une collection de choppes allemandes, une statue géante en bronze d’un gardien oriental…
Un de ses collègues déclara une fois que « l’objet le plus curieux de la collection est probablement M. Ripley lui-même ».

Il dessinait chaque jour entre 7 h et 11 h du matin – en dessinant toujours à l’envers [upside-down] !
Il aimait s’habiller de vêtements et de tissus clairs, portait des cravates ornées d’ailes de chauve-souris et des guêtres pour ses chaussures.

Il collectionnait les voitures, mais n’apprit jamais à conduire.
Alors qu’il utilisait un appareillage technique compliqué pour l’enregistrement de ses émissions, ses associés remarquèrent qu’il rechignait à utiliser le téléphone de peur d’être électrocuté !

Ne sachant pas nager, il possédait une étrange collection de bateaux incluant des pirogues et même une authentique jonque (voilier chinois) amarré à l’île B.I.O.N, son patrimoine à Mamaroneck, NY.

Les années 30 et 40 furent son âge d’or. La phrase « Incroyable mais vrai » faisait partie de son speech de tous les jours. Dans les petites villes des Etats-Unis, les gens remplissaient les halls et les théâtres pour entendre ses lectures et voir ses films.
Plus tard, il fit découvrir ses trouvailles au monde via la télévision.

Le jeune homme timide qu’il était devint rapidement une figure publique célèbre. Autodidacte, il reçut de nombreux titres et maîtrises universitaires.
Il fut également le premier cartooniste à devenir millionnaire.

536

Robert Ripley est mort le 27 mai 1949 et est enterré à sa maison de Santa Rosa. Sa rubrique Believe It Or Not! lui survivra, et il continue d’avoir de nombreux fans partout dans le monde; qui peuvent entre autres découvrir ses trouvailles dans l’un des 27 musées de la chaîne Believe It Or Not!.

4. Liens