Les Oscars et Burton : évènement, interviews, perspectives

Les Oscars 2013 viennent de se dérouler le dimanche 24 février 2013. Et, comme aux Golden Globes et aux Bafta avant cela, Frankenweenie est reparti bredouille au profit de Rebelle de Pixar/Disney dans la catégorie meilleur film d’animation.

Au delà de la simple déception burtonienne, on peut regretter qu’encore une fois, cette année, Pixar et ses images de synthèses aient été privilégiés au profit de la stop-motion qui rassemblait tout de même pas moins de trois représentants ( Frankenweenie, Les Pirates, bons à rien, mauvais en tout et L’Etrange Pouvoir de Norman). C’est là faire bien peu de cas d’une forme d’animation qui, la sélection le montre, a toute sa place dans la réalisation de films d’animation d’une très grande qualité. En récompensant de nouveau l’image de synthèse, les projecteurs restent sur cette technique qui peut donner de magnifiques résultats, mais qui ne semble guère avoir besoin d’une publicité supplémentaire ! Cela-dit, l’évènement a été l’occasion pour Burton lui-même de faire, chose rare, une intense promotion autour du film et par conséquent de se livrer à de nombreuses interviews dont certaines se révèlent vraiment intéressantes.

Burton Tapis rouge

Dans le cadre de cette promotion, mettons tout d’abord en avant le dernier petit gribouillage en date de celui qu’il est bien réducteur de qualifier simplement de réalisateur. Sparky tenant le tapis rouge, n’est-ce pas adorable ?

dessin Burton

Mais surtout, cette promotion fut l’occasion pour le réalisateur de rencontrer de nombreux journalistes et ainsi de se livrer un petit peu plus encore, tant sur son expérience sur Frankenweenie que sur la manière dont il envisage son avenir.

De toutes ces interviews, celle qui se déroula au Château Marmont est sans nul doute la plus complète et la plus intéressante. Une vidéo complète de l’évènement a été mise en ligne par le Hollywood Reporter, ce qui nous permet d’avoir celle-ci en intégralité.

On y apprend, entre-autres, que Burton a vraiment du mal à comprendre que le noir et blanc ait pu être une des raisons de l’échec relatif de Frankenweenie au box-office, qui n’a rapporté que 35 millions de Dollars sur le territoire américain et 67 millions dans l’ensemble du monde. De même, il  avoue penser que l’échec du film est aussi lié à une peur profonde de la mort de la part des gens, soulignant que si le film a pu mettre certains parents mal à l’aise, à l’inverse, aucun enfant à sa connaissance n’a eu de problème avec la mort dans Frankenweenie. Il rappelle enfin à quel point le film lui est personnel et est lié à sa propre enfance.

Burton revient également sur ses influences, Ray Harryhausen, Ishiro Hondo et la place qu’ont tenu ces gens qui ont influencé durablement toute une génération de cinéastes.

C’est de plus à une véritable rétrospective sur sa propre carrière que se livre Burton. Sur son rôle dans l’émergence de la stop-motion comme support majeur pour l’animation de longs-métrages, rôle qu’il refuse presque totalement par ailleurs, sur son prétendu côté sombre qu’il rejette totalement, se considérant à l’inverse comme quelqu’un de très lumineux, sur son travail à Cal-arts et sa formation à Disney.

Enfin, nous avons le droit à une prospective. Et comme nous l’avait déjà laissé entendre Helena Bonham Carter sa compagne il y a quelques temps, Burton semble vouloir prendre du temps. Il y a certes deux-trois projets, comme Pinocchio, mais dans le fond, rien de véritablement précis et Burton cherche avant tout à prendre son temps, à respirer un peu. Alors, ce qu’il voudra vraiment faire lui apparaîtra, il en est certain !

Autre interview, autre personnalité majeure de Frankenweenie et plus généralement de la filmographie burtonienne : Catherine O’Hara. Le Digital Spy a ainsi rencontré l’actrice qui lui a accordé quelques mots sur sa relation avec Burton.

Catherine o'hara frankenweenie premiere

Au programme : Frankenweenie, sa relation avec Burton et l’éventuel projet de Beetlejuice 2 dans lequel elle doute avoir un rôle.

Bonne lecture à vous !

Venez en discuter sur le Forum

 

One Response to Les Oscars et Burton : évènement, interviews, perspectives

  1. NewScreenWriter dit :

    Tout simplement MERCI !

Laisser un commentaire